Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Bien souvent lorsqu’on se lance dans l’entrepreneuriat, au début la motivation est à son top ! Nous débordons d’énergie, d’intentions et d’inspiration. Mais au bout d’un certain temps, les difficultés peuvent s’accumuler et laisser place au doute. Il est alors essentiel de cultiver un état d’esprit optimiste et de chasser le pessimisme.

Voici plusieurs conseils qui vont vous permettre de passer d’une vision pessimiste à une vision optimiste. Cette dernière, pour rappel, apporte du positif, du bonheur et de l’épanouissement. Une vision optimiste vous permettra de garder toute la motivation et de développer les leviers pour entreprendre.

MOTIVATION : L'optimisme, un levier pour entreprendre Maman Moderne Entrepreneuse à Succès et Déterminée Mikaela Marin

Cesser de ruminer le passé

Le passé est source de pessimisme, et nous pouvons inconsciemment en être victime. Pour passer outre, réfléchissez sur des événements passés malheureux. Je vous conseille, ensuite, de choisir délibérément de penser à ce que vous pouvez faire, pour qu’à l’avenir les choses se passent comme vous le souhaitez.

Reconnaître sa propre responsabilité

Reconnaître sa propre responsabilité dans les événements heureux. Quand quelque chose de positif arrive dans votre vie, arrêtez-vous pour analyser votre processus de penser. Est-ce que vous croyez avoir contribué à ce qui vous est arrivé de bien ? Pensez à vos différentes forces de caractère et aux façons dont vous avez contribué directement ou indirectement à cet événement positif.

Par conséquent réfléchissez aux questions suivantes :

  • Dans quel autres domaines pouvez-vous exploiter les qualités et les forces qui ont concouru à la réussite de vos objectifs ?
  • En quoi ses qualités et ses forces peuvent-elles vous aider à mener à bien d’autres projets ?

Apprendre à voir le monde de façon positive

Il est toujours bénéfique de s’attarder sur l’aspect positif, plutôt que sur l’aspect négatif. Cela revient à voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide. Pour y arriver, je vous conseille de vous focaliser sur les qualités des autres, plutôt que sur leurs défauts, si vous préférez la bienveillance à la critique, comment vous sentirez vous ?

Prenez le temps de voir, de regarder et d’admirer ce qui vous plaît, ce que vous aimez autour de vous, chez les autres et dans les événements.

Diminuer les pensées négatives

Il n’est pas rare d’avoir des pensées négatives qui sont infondées et injustifiées. Lorsque cela arrive, je vous conseille de réfléchir de la sorte, et posez-vous la question : que serait-il plus juste de penser ? Il ne s’agit pas de remplacer les pensées négatives par un discours positif, relevant de l’irréel, mais par un discours plus positif, qui autorise un résultat favorable.

Par exemple à la question : « Quand est-ce que je vais enfin concrétiser mon projet ? » peut-être remplacer par : « Je mène des actions concrètes, et je m’active avec enthousiasme, pour atteindre mes objectifs. »

S’entourer de personnes positives et optimistes

Pour garder une motivation constante, sensibiliser vous à l’influence que peut avoir votre entourage. Demander vous par exemple si vous êtes entouré de gens sombres et pessimiste. Il y a de grandes chances, dans ce cas-là, que vous n’ayez pas le sourire et que vous manquiez de motivation.

L’optimisme est contagieux. Entourez-vous des amis qui ont des perspectives positives , des personnes souriantes, qui ne laissent pas un problème devenir plus gros qu’il ne le devrait. Des personnes débordantes de motivation qui se retroussent les manches lorsqu’il faut chercher des solutions.

Chasser les croyances limitantes et la peur de l’échec

Les deux facteurs principaux qui empêchent la réussite. Les croyances limitantes et la peur de l’échec peuvent saboter toute motivation. Il est donc essentiel d’en prendre conscience et de travailler dessus. Elles sont aussi sources de pessimisme inconscient. Pour vous y aider, je vous conseille de vous faire accompagner, et le lire les articles suivants :

10 IDÉES DE BUSINESS POUR LES MAMANS QUI SOUHAITENT ENTREPRENDRE
Aller à la barre d’outils